Écrit par 8h12 Le monde de la Com'

Jeux Olympiques, retour sur l’histoire d’un logo

Emblème et logo des jeux olympiques de Tokyo prévus en 2020

C’est le 23 juillet 2021, et dans un contexte très particulier, que sera donné le coup d’envoi des Jeux Olympiques 2020 de Tokyo. Après avoir déjà été reportés d’un an à cause de la pandémie, ils auront finalement lieu à huis clos.
À l’occasion de cet événement planétaire, revenons sur l’histoire de ce célèbre logo aux 5 anneaux.

Pourquoi ce drapeau aux 5 anneaux ?

En 2010, le logo des jeux olympiques redevient le même qu'avant 1986

En 1913, à l’initiative de Pierre de Coubertin, fondateur des Jeux olympiques modernes, le drapeau aux 5 anneaux voit le jour. C’est le président du Comité International Olympique (C.I.O.) lui-même qui a recherché et dessiné ce logo pour représenter l’esprit de cette compétition sportive internationale.

La signification du drapeau olympique

Les 5 anneaux sont de dimensions égales.
Ils sont chacun d’une couleur avec, de gauche à droite, le bleu, le jaune, le noir, le vert et le rouge. Les anneaux sont entrelacés de gauche à droite ; l’anneau bleu, le noir et le rouge se trouvent en haut, le jaune et le vert en bas, conformément à la règle 8 de la charte olympique. Le symbole olympique peut également être utilisé dans une version monochrome en utilisant l’une des couleurs des anneaux (ou en version noir et blanc).
Cette même charte précise la symbolique du logo : “Le symbole olympique exprime l’activité du Mouvement olympique et représente l’union des cinq continents et la rencontre des athlètes du monde entier aux Jeux Olympiques. »
La règle 9 de la charte olympique stipule que “le drapeau olympique est à fond blanc, sans bordure. Le symbole olympique dans ses cinq couleurs figure en son centre”.

Certaines interprétations associent un anneau à chaque continent et une couleur à chaque nation (comprenant le fond blanc) mais le C.I.O. réfute cette idée en indiquant que les couleurs des anneaux olympiques sont simplement celles que l’on trouve sur les drapeaux du monde entier.

L’évolution du drapeau olympique

S’il a bien été créé en 1913, le symbole aux 5 anneaux fait sa première apparition officielle lors des jeux d’Anvers en 1920.
En 1957, le C.I.O. lui apporte une légère modification en faisant évoluer l’entrecroisement des anneaux.
En 1986, une nouvelle version des anneaux olympiques voit le jour : un espace figure aux points d’entrelacement des anneaux.
En 2010, retour aux fondamentaux, les espaces aux points d’entrelacement disparaissent. La version polychrome est toujours à favoriser, la version monochrome s’utilisant par défaut.

Ancien logo des jeux olympiques avec les 5 anneaux entrelacés
Drapeau Olympique de 1986 à 2010
En 2010, le logo des jeux olympiques redevient le même qu'avant 1986
Drapeau olympique actuel (depuis 2010)

Symbole ou emblème olympique ?

Le symbole olympique reste celui des 5 anneaux mais pour chaque édition des jeux, les 5 anneaux sont associés à un autre élément graphique afin de créer un emblème olympique. Le choix de cet emblème revient au pays organisateur de l’événement. Le symbole olympique et l’emblème olympique sont des représentations graphiques à forte identité qui déclinent sur une multitude de supports de communication, le plus connu est le drapeau.

Les emblèmes olympiques à travers le temps …

Les jeux olympiques (JO) de 1924 ont eu lieu à Paris
Les jeux olympiques (JO) de 1932 ont eu lieu à Los Angeles aux Etats-Unis
Les jeux olympiques (JO) de 1936 ont eu lieu à Berlin en Allemagne
Les jeux olympiques (JO) de 1948 ont eu lieu à Londres en Angleterre
Les jeux olympiques (JO) de 1952 ont eu lieu à Helsinki en Finlande
Les jeux olympiques (JO) de 1956 ont eu lieu à Stockholm en Suède
Les jeux olympiques (JO) de 1960 ont eu lieu à Rome en Italie
Les jeux olympiques (JO) de 1964 ont eu lieu à Tokyo au Japon
Les jeux olympiques (JO) de 1968 ont eu lieu à Mexico au Mexique
Les jeux olympiques (JO) de 1972 ont eu lieu à Munich en Allemagne de l'ouest
Les jeux olympiques (JO) de 1976 ont eu lieu à Montréal au Canada
Les jeux olympiques (JO) de 1980 ont eu lieu à Moscou en Union Soviétique.
Les jeux olympiques (JO) de 1984 ont eu lieu à Los Angeles aux Etats-Unis
Les jeux olympiques (JO) de 1988 ont eu lieu à Séoul en Corée du Sud
Les jeux olympiques (JO) de 1992 ont eu lieu à Barcelone en Espagne
Les jeux olympiques (JO) de 1996 ont eu lieu à Atlanta aux Etats Unis
Les jeux olympiques (JO) de 2000 ont eu lieu à Sydney en Australie
Les jeux olympiques (JO) de 2004 ont eu lieu à Athènes en Grèce
Les jeux olympiques (JO) de 2008 ont eu lieu à Beijing ou Pékin en Chine
Les jeux olympiques (JO) de 2012 ont eu lieu à Londres au Royaume Uni
Les jeux olympiques (JO) de 2016 ont eu lieu au Brésil à Rio
Les jeux olympiques de 2020 étaient prévus à Tokyo, ils s'y dérouleront en 2021
Les jeux olympiques de 2024 auront lieu à Paris
Jeux Olympiques de Los Angeles 2028

Controverse sur l’emblème des JO de Tokyo

À l’origine confiée à un designer japonais dénommé Kenjiro Sano, la création de l’emblème des jeux olympiques de Tokyo 2020 a fait grand bruit. Dès sa diffusion, un autre designer belge, Olivier Debie, l’accuse d’avoir plagié son travail sur le logo du théâtre de Liège. 

Asao Tokolo défend son logo pour les JO de Tokyo 2020 reportés en 2021
Kenjiro Sano présente son projet de logo
Le créateur du premier logo pour les JO de Tokyo a été accusé de plagia

Après avoir nié toute ressemblance, en septembre 2015, le comité d’organisation des jeux de Tokyo a finalement choisi d’abandonner ce logo pour en choisir un nouveau. Un appel d’offres est lancé. Sur près de 15000 propositions reçues, c’est celle de Asao Tokolo qui sera retenue. Son motif à damier de couleur bleue en forme de cercle veut représenter l’unité et la diversité. Le choix du bleu indigo profond n’est pas anodin. Cette couleur est synonyme d’élégance au Japon.

Asao Tokoro présente le logo des JO de Tokyo 2020
Asao Tokolo présente son emblème pour les JO de Tokyo 2020

Qui est Asao Tokolo ?

Asao Tokolo n’est pas un graphiste. C’est un artiste modéliste dont le travail gravite autour de l’idée de la connexion et l’adhésion. Il modélise des pièces individuelles qu’il assemble entre elles pour créer des motifs qui peuvent se répéter à l’infini. Ce savant mélange entre l’art et les mathématiques donne vie à des créations aussi diverses que des motifs reproduits sur des sacs d’Issey Miyake ou des façades réalisées en 3D.

Le logo de Asao Tokoro créateur du logo des JO de Tokyo 2020
Les motifs crées par Asao Tokolo pour des sacs ou des façades en 3D
Fermer