Dans le domaine de la communication de l’Etat, on peut dire que le Président Emmanuel Macron a souhaité marquer un changement en modifiant considérablement les us et coutumes de ses prédécesseurs dans sa manière de s’adresser aux Français.

Dès le soir de son élection, en traversant seul, solennellement, la cour Napoléon du Louvre faiblement éclairée, il marque sa différence par rapport à ses prédécesseurs. Outre la mise en scène, le choix du lieu n’est pas anodin. Ça n’est ni la place de la Concorde, souvent assimilée à la droite, ni celle de la Bastille familière à la gauche. Ça n’est pas moins que l’esplanade du Louvre qui sera choisie, un lieu aussi politiquement neutre que synonyme de culture.

Depuis cette élection du 14 Mai 2017, Emmanuel Macron Président ne cessera de casser judicieusement les codes, de customiser les traditions tout en faisant cohabiter nouvelles technologies et symboles forts inhérents à sa fonction.

Emmanuel Macron dans la cour Napoléon du Louvre lors de son élection

Sur ce sujet, on ne résiste pas à l’envie de citer Christian Monjou, conférencier magistral qui démontre en s’appuyant sur des faits historiques et des exemples artistiques qu’aucun pouvoir ne peut tenir sans autorité ni légitimité et que, plus important que le pouvoir est l’image du pouvoir.
Petite anecdote amusante, Christian Monjou, notamment professeur de chaire supérieure au lycée Henri IV, a eu comme élève, Emmanuel Macron, alors en classe prépa Khâgne dans cet établissement.
L’élève aurait-il bien retenu la leçon de son maître ?…
Quels sont les éléments de communication différenciants du président Macron ?

Christian Monjou, aucun pouvoir ne peut venir sans autorité

Commençons par la photo officielle, symbole fort de l’entrée en fonction d’un président. Celle d’Emmanuel Macron ne ressemble à aucune autre.
François Hollande et Jacques Chirac avaient fait le choix d’une photo cadrée façon plan américain, en extérieur avec le Palais de l’Elysée en fond.
Nicolas Sarkozy avait également opté pour une photo en plan américain mais prise en intérieur, devant une bibliothèque chargée de livres aux dorures fines. Cette mise en scène rappelait d’ailleurs fortement celle de la photo officielle des présidents Mitterrand et Pompidou, quelques attributs en moins et les drapeaux français et européen en plus.

La photo officielle du président Emmanuel Macron

Emmanuel Macron lui, choisit un portrait officiel novateur. Une photo prise en intérieur mais devant une fenêtre grande ouverte sur l’extérieur avec un président qui fait face à l’objectif, une posture debout et très verticale mais en appui sur son bureau. Une façon d’indiquer qu’il est déjà au travail. Sur ce bureau sont disposés une horloge, un livre et un téléphone portable. Le message est clair, Emmanuel Macron est un président sûr de lui, déjà au travail, qui gère son temps, un homme moderne et ouvert à ce qui l’entoure et aux nouvelles technologies.

Attardons nous ensuite sur le pupitre présidentiel
Emmanuel Macron a fait le choix d’un pupitre de forme originale qui ressemble à la proue d’un bateau. Il n’est d’ailleurs pas sans rappeler celui qu’utilisait François Mitterrand pendant sa présidence.
Contrairement à ses prédécesseurs, Emmanuel Macron a conservé son pupitre de candidat après son élection.

Une forme originale pour le pupitre présidentiel du président Macron

Sur son compte Twitter, Valerio Motta, ancien Dircom du Parti Socialiste et aujourd’hui conseiller en communication, se délecte de chacun de ces détails allant du choix du pupitre à la discrète modification apportée au logo de l’Elysée… Penchons-nous sur ce logo…

On appelle logo de l’Elysée, le faisceau de licteur devenu l’un des symboles de la République française à la chute de la Monarchie. Utilisé comme emblème par le ministère des affaires étrangères et la présidence de la république, ce logo a été modifié en Septembre 2018.
Le palais de l’Elysée a indiqué qu’il s’agissait du nouveau logo de la présidence pour la durée du mandat. Au-dessus des lettres RF, entre les branches de chêne et d’olivier s’est installée une croix de Lorraine. L’apparition de ce discret attribut n’est évidemment pas passée inaperçue et tout le monde s’accorde sur la symbolique forte de cette croix, référence immuable au Général de Gaulle.
D’un point de vue plus graphique, le logo a été stylisé et allégé pour être plus en phase avec les tendances actuelles.

Ce phénomène de modernisation se retrouve aussi dans le programme de rénovation et de décoration des résidences de la République initié par le couple Macron.
Dès le 15 Octobre 2017, lors d’une allocution télévisée du Président Macron, de nouvelles œuvres apparaissent sur les murs du bureau présidentiel. Chacun remarque notamment la nouvelle Marianne dessinée par Shepard Fairey, figure reconnue du street art américain (à qui l’on doit l’affiche “Hope” utilisée par Barack Obama pour sa campagne).
Shepard Fairey a initialement créé cette œuvre dénommée “Liberté Egalité Fraternité” en réaction aux attentats qui ont touché la France en 2015. Il a peint cette Marianne en noir et blanc sur fond de drapeau français sur une façade d’un HLM du 13ème arrondissement.
Une version plus petite trône aujourd’hui dans le bureau du président où elle côtoie d’autres œuvres d’artistes contemporains tels Pierre Alechinsky, Nicolas de Staël ou encore Robert Delaunay.

La rénovation des résidences de la république lancée par E. Macron

Fin 2018, la salle des fêtes de l’Elysée a également été totalement rénovée pour devenir moins dorée et plus lumineuse. Les tons grisés sont venus remplacer les dorures et le rouge empire. Si le coût de cette réfection a fait grincer des dents certaines personnes en pleine crise des gilets jaunes, elle s’intègre néanmoins dans un plan de communication bien établi. Le président Macron l’a dit lui-même, il souhaite faire de l’Elysée une vitrine de la France.

La salle des fêtes de l'Elysée a été totalement rénovée en 2018

Le site internet de l’Elysée suit cette même mouvance puisqu’il a également été totalement repensé. Épuré, efficace, il laisse la part belle aux photos, notamment des nombreuses salles de l’Elysée redécorées. Comme indiqué lors de la campagne électorale d’Emmanuel Macron, le rôle de la première dame est affirmé et transparent, photos et agenda à l’appui.

L'Elysée dispose d'un site internet relooké par Emmanuel Macron

Et puis surtout, surtout… Ce site internet est équipé d’une grande nouveauté “à l’américaine” ! L’Elysée commercialise des goodies au travers de sa boutique officielle en ligne. Et on y trouve de tout, tant que c’est bleu blanc rouge ! De la mode d’abord, avec des collections capsules réalisées par des marques françaises (Saint James, Le slip français), des objets de l’univers de la maison (décoration, papeterie, jouets pour enfants) et des objets souvenirs plus classiques.
Tenez-vous bien, outre la boule à neige du Palais de l’Elysée, vous pouvez aussi acheter la réplique du chien Nemo en version peluche ou objet en bois à roulettes.
Tout ceci pour la bonne cause ! Le bénéfice de ces ventes sert à la sauvegarde du patrimoine de l’Elysée et une partie est reversée à des associations (S.P.A.). Lien vers la boutique : https://boutique.elysee.fr/fr/

Les goodies et objets vendus sur le site officiel de l'Elysée

Toujours dans l’univers digital, le président twitte et fait des lives (vidéos en direct). Avec 4 300 000 abonnés sur Twitter, 1 500 000 abonnés sur LinkedIn, le même nombre sur LinkedIn et 2 500 000 personnes qui suivent la page Facebook officielle, l’équipe de communication du président profite des réseaux sociaux pour s’adresser directement aux français. Ce mode de communication direct représente une évidente alternative pour un président qui entretient parfois des relations délicates avec la presse…

Alors… Emmanuel Macron, un communicant révolutionnaire ?…
On peut aussi penser qu’il vit simplement avec son temps. Twitter, Facebook et Instagram n’existaient pas à l’époque de Jacques Chirac.
Et si ses méthodes apparaissent comme précurseurs en France, elles ne sont pas sans rappeler celles utilisées par Barack Obama ou les autres présidents américains qui n’hésitent pas à mettre à profit toutes sortes de supports de communication pour se faire élire et entretenir leur image.
Alors pour conclure, on citera une fois de plus Christian Monjou qui démontre qu’en matière d’art comme ailleurs, on innove toujours en s’inspirant de l’existant.

Macap – Vendredi 17 Juillet 2020

 

Laisser une Réponse

Please enter your comment!
Please enter your name here